Sessions de formation des catéchistes – Juillet 2021

Article « Sessions de formation des catéchistes – Juillet 2021 »

Malgré la situation sanitaire tendue, les sessions de formation des catéchistes du mois de juillet ont pu être assurées. Des catéchistes délégués par leurs paroisses ont pu se rencontrer pour réfléchir sur deux thèmes : 

  • « Saint Joseph dans le projet de Dieu » ; 
  • « Le catéchiste selon le nouveau Directoire pour la catéchèse ».

Durant la première journée, nous avons abordé la place de saint Joseph dans le projet de Dieu. Nous avons pu mieux (re)découvrir la figure de ce grand saint en nous appuyant sur la lettre apostolique du pape François Patris Corde (« Avec un cœur de Père ») et via des activités catéchétiques. Les catéchistes ont également travaillé sur des textes bibliques du Nouveau Testament évoquant Joseph. 

Durant la deuxième journée, après la célébration de l’Eucharistie, nous avons réfléchi sur ce qu’est le catéchiste d’après le nouveau Directoire pour la catéchèse : l’identité, la vocation et la formation des catéchistes.

En fin de journée, nous avons souligné quelques points importants l’actualité de l’Église, notamment l’année « Famille Amoris Laetitia » et le motu proprio du pape François Antiquum ministerium (« Ministère très ancien ») qui institue « le ministère laïc de catéchiste ». 

Nous remercions Mgr Gilbert Aubry qui nous a visité la première journée, à Saint-Paul, à Champ-Borne et à la Trinité. Après un temps d’enseignement et d’exhortation aux catéchistes, Mgr Aubryles a bénis et les a envoyés en mission. 

Les catéchistes auront en autre la mission de rendre compte aux prêtres et aux catéchistes de leurs paroisses de ce qui a été vécu durant les deux jours de formation. Nous les remercions et les encourageons dans cette nouvelle responsabilité de « porte-paroles » dans leurs paroisses. Nous souhaitons à nos délégués une belle mission et que saint Joseph, gardien de l’Église les accompagne ! 

Nous remercions également les équipes de secteurs pour leur contribution à la bonne marche de ces sessions. 

Différents éléments de ces sessions seront mis en ligne ultérieurement. Ci-contre, vous trouverez des photos prises lors des sessions. Elles sont classées par secteurs :

  • Saint-Paul, 8 et 9 juillet ;
  • Champ-Borne, 12 et 13 juillet ;
  • Étang-Salé, 19 et 20 juillet ;
  • Saint-Denis, 26 et 27 juillet ;

Attention : les photos ci-contre ne sont pas libres de droits. Elles sont propriété du Service Diocésain de la Pastorale Catéchétique. Toute reproduction est de ce fait interdite. Photos prises par Mr Patrick Renda-Ichouza, au nom de l’équipe diocésaine. 


FINALITÉ DE LA CATÉCHÈSE

« Au centre de chaque processus de catéchèse se trouve la rencontre vivante avec le Christ. « Le but définitif de la catéchèse est de mettre quelqu’un non seulement en contact mais en communion, en intimité avec Jésus-Christ : lui seul peut conduire à l’amour du Père dans l’Esprit et nous faire participer à la vie de la Trinité sainte (…) » (n°75 du Directoire). 

LA VOCATION DU CATÉCHISTE

« Le catéchiste est un chrétien qui reçoit l’appel particulier de Dieu. Cet appel, accueilli dans la foi, le rend apte à se mettre au service de la transmission de la foi et de l’initiation à la vie chrétienne (…) Par cet appel, le catéchiste devient partie prenante de la mission qu’a Jésus d’introduire les disciples dans sa relation filiale avec le Père. Cependant, le véritable protagoniste de toute catéchèse authentique est le Saint-Esprit qui, grâce à l’union profonde que le catéchiste nourrit avec Jésus-Christ, rend les efforts humains efficaces dans l’activité catéchétique. Cette activité se déroule au sein de l’Église : le catéchiste est un témoin de sa Tradition vivante et un médiateur qui facilite l’insertion des nouveaux disciples du Christ dans son Corps ecclésial » (n°112 du Directoire). 

LES DIMENSIONS DE LA FORMATION

« La formation du catéchiste comprend plusieurs dimensions. La plus profonde fait référence au fait d’être catéchiste, avant même de faire le catéchiste. En fait, la formation l’aide à mûrir en tant que personne, en tant que croyant et en tant qu’apôtre. Aujourd’hui, cette dimension se décline également dans le sens du savoir être avec, qui met en évidence combien l’identité personnelle est toujours une identité relationnelle. De plus, pour que le catéchiste puisse mener à bien sa tâche, la formation sera également attentive à la dimension du savoir, qui implique une double fidélité au message et à la personne dans le contexte où elle vit. Enfin, la catéchèse étant un acte de communication et d’éducation, la formation ne négligera pas la dimension du savoir-faire » (n°136 du Directoire).


Champ Borne


Étang-Salé


Saint-Denis


Saint-Paul